La fin des 8 chiffres et passage définitif à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile Côte d'Ivoire 2 2
La fin des 8 chiffres et passage définitif à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile Côte d'Ivoire 2 2

La fin des 8 chiffres et passage définitif à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile Côte d’Ivoire 2 /2

Suite et fin de l’interview du DG de l’ARTCI sur la fin des 8 chiffres et passage définitif à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile Côte d’Ivoire.

Si vous avez manqué la 1ère partie merci de cliquer ICI.

Monsieur le Directeur Général pouvez-vous rappeler les raisons pour lesquels il y a le changement de numérotation ?

En effet, depuis le 31 Janvier 2021, les numéros de téléphone mobile et fixe ivoiriens sont désormais à 10 chiffres. Deux raisons fondamentales justifient ce changement : La 1ère est relative à la saturation du plan de numérotation à 8 chiffres. Avec la croissance de la population, le nombre de cartes SIM par abonné ne cesse de croitre. Les besoins en numéros des opérateurs ont explosé ces dernières années. Devant cette situation, l’ARTCI, en tant que gestionnaire de ces numéros, n’arrivait plus à satisfaire aux besoins des opérateurs. Nous avons même été contraints à attribuer des numéros réservés à d’autres services aux opérateurs mobiles.

Et la seconde raison ?

La motivation est relative aux prévisions de numéros à moyen terme, concernant notamment les IoT (Internet des Objets), services intégrés dans la Cinquième Génération (5G) des réseaux mobiles qui verra le jour en 2023 en Côte d’Ivoire.

En somme, le nouveau plan de numérotation à dix (10) chiffres nous permet de pallier cette situation de saturation et de disposer de plus de 10 milliards de numéros, dont 900 millions pour les mobiles, et ce, pour tous les services sur une durée prévisionnelle minimale de 50 ans.

Comment se sont déroulés les travaux préparatoires ?

Les études ont démarré depuis plus de 5 ans. Notre priorité était d’associer véritablement tous les acteurs. C’est pourquoi la conception du plan a été le résultat des réflexions de tous les acteurs, notamment les opérateurs de téléphonie, les consommateurs représentés par leurs associations et le Gouvernement, qui a donné quitus à l’ARTCI en Conseil des Ministres en février 2020 pour lancer ce projet.

Et au niveau technique ?

Pour la mise en œuvre du projet, un comité technique constitué de ces mêmes acteurs, a été mis en place. Il s’agissait concrètement de s’assurer de l’exécution des travaux techniques préparatoires à la charge des opérateurs, notamment la mise à niveau de leurs réseaux.

Qu’avez-vous fait en direction des usagers ?

À côté des aspects techniques, l’ARTCI avait la lourde charge d’informer et de sensibiliser les cibles au niveau national et au niveau international afin que ces dernières impactées par ce changement prennent des dispositions appropriées. L’Union Internationale des Télécommunications (UIT), les ambassades, les entreprises, le GAFA (WhatsApp, Facebook, Twitter, Signal etc.), ainsi que le grand public ont été informés et sensibilisés pendant de longs mois et via plusieurs canaux de communications.

Les sensibilisations ont continué après le basculement à la numérotation à dix chiffres. Et les statistiques montrent qu’elles ont porté leurs fruits.

Comment s’est déroulée la nuit du passage vers les 10 chiffres ?

L’équipe de veille de l’ARTCI s’est assurée que les plans de migration annoncés par les opérateurs se dérouleraient conformément aux prévisions, à travers des tests et la coordination des actions avec les opérateurs.

Un contrôle inopiné de la qualité de service a également été lancé une semaine avant le basculement et s’est poursuivi dix jours après, pour vérifier l’état du réseau et s’assurer du retour à la normal des services de téléphonie après l’opération du 31 janvier 2021.

En plus de cela, l’ARTCI a effectué cette même nuit, des visites dans les centres de commandement technique des opérateurs pour s’assurer que le processus se déroulait effectivement bien.

Toutes ces opérations de suivi, de contrôle et de coordination nous ont permis d’annoncer à la population ivoirienne, ce même 31 janvier que le passage des numéros à dix (10) chiffres s’est déroulé avec succès, et cela, conformément aux plans de migration convenus avec les opérateurs.

Monsieur le Directeur Général vous avez reçu les félicitations du gouvernement lors de la 2éme édition des assisses du numérique, comment cela s’est-il traduit ? 

Nous avons reçu des distinctions pour la qualité du travail accompli. Au-delà de nous c’est l’ensemble des acteurs impliqués dans cette opération, qui ont reçu les félicitations de notre ministre. Des techniciens ivoiriens ont réussi ce basculement sans avoir recours aux experts internationaux, comme c’est souvent le cas dans bien de domaines.  Le basculement a été une réussite reconnue par le Gouvernement que nous remercions pour avoir autorisé et soutenu le processus).


Quel est votre dernier mot ?

C’est l’occasion pour moi de remercier M. Le Président de la République, SEM Alassane Ouattara, et tout son gouvernement, notamment M. SANOGO Mamadou, Ministre de l’économie numérique et de la Poste, qui nous ont donné l’opportunité de mener ce projet en bien de bout-en bout.

Je voudrais adresser des mots de félicitation à l’endroit de mes équipes de l’ARTCI et des opérateurs ainsi que l’ensemble des acteurs de notre écosystème qui ont travaillé sans relâche et en toute synergie pour que ce basculement soit un succès.

A l’endroit des développeurs qui nous ont accompagné bénévolement sur ce projet pour que les ivoiriens disposent de solutions de conversion de leurs répertoires, j’adresse également mes félicitations et mes encouragements.

Je voudrais également féliciter et remercier la population qui s’est vite appropriée ce changement et qui a adopté rapidement les principes clés de ce basculement. Notre processus a été un succès tel que certains pays sollicitent l’expertise de l’ARTCI pour les accompagner dans leur projet futur de basculement.

Source: Lacommerciale.blogspot.com Propos recueillis par David Ya

About aboukam

Webmaster (concepteur-administrateur) de site web avec WordPress seulement, je ne néglige pas Joomla et Drupal. Je fais aussi du référencement naturel (SEO) fondamental à la réussite d’un projet web. Je me sers également beaucoup des réseaux sociaux pour développer l’audience d’un site web. Ici à Abidjan Côte d'Ivoire (Afrique):).

Check Also

TECNO SPARK 8P, un téléphone puissant au prix attractif !

Lancement du TECNO SPARK 8P, un téléphone puissant au prix attractif !

Ce Mardi 07 Décembre 2021, Tecno Mobile a lancé le nouveau smartphone de sa gamme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *