Apple, partenaire de Google pour une solution de tracking du COVID-19
Apple, partenaire de Google pour une solution de tracking du COVID-19

Apple, partenaire de Google pour une solution de tracking du COVID-19

Apple, partenaire de Google dans le cadre de l’initiative technologique de recherche de solution numérique (application Android et iOS) de tracking des porteurs et porteurs potentiel de la maladie à coronavirus COVID-19.

Pour faire simple c’est une solution d’alerter pour savoir si des personnes sont récemment entrés en contact avec d’autres personnes infectées par le nouveau coronavirus COVID-19.

Ainsi les géants de la technologie Apple et Google s’associent pour développer une solution technologique permettant de suivre la propagation des infections à COVID-19 dans un contexte de pandémie mondiale des plus en plus croissante.

Une solution technologique permettant de suivre la propagation des infections à COVID-19

Un certain nombre d’autorités de santé publique, d’universités et d’ONG de premier plan dans le monde ont accompli un travail important pour développer une technologie contre le COVID-19.

C’est dans cette optique qu’Apple et Google lanceront une solution complète qui comprend des interfaces de programmation d’applications ( API) et la technologie au niveau du système d’exploitation pour aider à activer le suivi des contacts.

Compte tenu du besoin urgent, le plan est de mettre en œuvre cette solution en deux étapes tout en maintenant de solides protections concernant la confidentialité des utilisateurs selon les explications des responsables d’Apple dans un communiqué publié sur leur site Web. Google de son coté a publié une déclaration identique sur son site.

Vers l’interopérabilité entre les appareils Android et iOS

La première étape verra les deux entreprises publier des API qui permettent l’interopérabilité entre les appareils Android et iOS à l’aide d’applications des autorités de santé publique. Ces applications officielles seront disponibles pour les utilisateurs à télécharger via leurs plateformes d’applications respectifs selon le site apple.com.

Mettre une plate-forme de tracking plus large basée sur Bluetooth

Pour la deuxième étape, Apple et Google travailleront pour permettre une plate-forme de suivi des contacts plus large basée sur la technologie Bluetooth en intégrant cette fonctionnalité dans les plates-formes sous-jacentes.

Il s’agit d’une solution plus robuste qu’une API et qui permettrait à davantage de personnes de participer, si elles choisissent d’y adhérer, ainsi que de permettre l’interaction avec un écosystème plus large d’applications et les autorités sanitaires gouvernementales.

Le calendrier n’est pas précisément clair pour le moment, les entreprises disant que ce processus aura lieu « dans les prochains mois ».

La confidentialité, la transparence et le consentement

Il faut noter qu’une telle plate-forme est susceptible d’inspirer des problèmes de confidentialité et, dans le message, les géants de la technologie ont cherché à apaiser ces perspectives.

« La confidentialité, la transparence et le consentement sont de la plus haute importance dans cet effort, et nous sommes impatients de développer cette fonctionnalité en consultation avec les parties prenantes intéressées. Nous publierons ouvertement des informations sur notre travail pour que d’autres les analysent », ont déclaré les entreprises.

Exploiter le pouvoir de la technologie pour aider à ralentir la propagation du COVID-19

Cette décision intervient quelques jours après que Google a dévoilé un effort pour publier des données agrégées et anonymes à utiliser dans les efforts de secours de COVID-19.

Selon le CNBC, Apple a aidé Stanford Medicine dans le développement d’une application qui connecte le personnel des premiers intervenants aux sites de test en personne.

Chez Apple et Google, nous pensons tous qu’il n’y a jamais eu de moment plus important pour travailler ensemble pour résoudre l’un des problèmes les plus urgents au monde. Grâce à une coopération et une collaboration étroites avec les développeurs, les gouvernements et les prestataires de santé publique, nous espérons exploiter le pouvoir de la technologie pour aider les pays du monde entier à ralentir la propagation du COVID-19 et à accélérer le retour de la vie quotidienne.

Mais d’autres ont noté que le succès de l’entreprise pourrait dépendre de faire tester suffisamment de personnes.

iOS et Android, deux SE les plus populaires au monde

Apple est le développeur d’iOS. Google est l’entreprise derrière Android. Les deux systèmes d’exploitation alimentent la grande majorité des smartphones utilisés.

  • Certains pays – dont Singapour, Israël, la Corée du Sud et la Pologne – utilisent déjà les combinés pour émettre des alertes de contagion de coronavirus.
  • D’autres autorités sanitaires – dont le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne – travaillent sur leurs propres initiatives. Et certains gouvernements municipaux aux États-Unis seraient sur le point d’adopter une application tierce .

Dans le cadre de ce partenariat, Google et Apple publient une ébauche de la documentation technique, y compris les spécifications Bluetooth et de cryptographie et la documentation du cadre ICI .

About aboukam

Webmaster (concepteur-administrateur) de site web avec WordPress seulement, je ne néglige pas Joomla et Drupal. Je fais aussi du référencement naturel (SEO) fondamental à la réussite d’un projet web. Je me sers également beaucoup des réseaux sociaux pour développer l’audience d’un site web. Ici à Abidjan Côte d'Ivoire (Afrique):).

Check Also

Vous pouvez désormais aimer les tweets en les appuyant deux fois

Vous pouvez désormais aimer les tweets en les appuyant deux fois

Vous pouvez désormais sur Twitter aimer les tweets en les appuyant deux fois. Une nouvelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *