La suppression d'e-mails peut-elle être écologique
La suppression d'e-mails peut-elle être écologique

La suppression d’e-mails peut-elle être écologique ?

C’est la question du jour sur le web. La suppression d’e-mails peut-elle être écologique ? Des éléments de réponses dans ce qui va suivre.

Vous savez, quand il s’agit d’ambiance, certaines « bonnes habitudes » sont tellement ancrées dans notre quotidien que l’on ne remet plus en cause leurs bienfaits. Mais parfois, certaines de ces actions peuvent nous conduire à négliger le vrai problème. Un de ces exemples est l’idée que la suppression de vos e-mails est bonne pour la planète.

La suppression de vos e-mails est bonne pour la planète ?

Vous avez peut-être pris l’habitude de nettoyer vos boites mails en fin de semaine pour pouvoir partir en week-end l’esprit tranquille. Mais, si vous le faites pour l’environnement, cette stratégie prétendument bénéfique pourrait finalement être une goutte dans un très vaste océan.

Alors que la production et la consommation numériques représentent 3,7 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, le stockage des e-mails vaut également son pesant de carbone. Étant donné que plus de 280 milliards d’emails sont envoyés chaque jour dans le monde, et que l’envoi d’un email a une empreinte carbone moyenne de 4 grammes, le total pourrait s’élever à quelque 410 millions de tonnes de CO2 par an, calcule l’application mobile Greenly.

Au vu de ces chiffres, on pourrait penser que lors de la suppression des emails, l’énergie liée à leur stockage est effectivement déduite de cette empreinte carbone. Mais ce serait ignorer d’autres paramètres, comme l’énergie nécessaire pour simplement envoyer un e-mail. « Plutôt que de supprimer des milliers d’emails de quelques dizaines de Ko, autant supprimer d’abord les gros fichiers : DivX, photos, vidéos, versions d’installation de logiciels, etc. », souligne le collectif GreenIT sur son site internet.

Et c’est sans parler des dépenses liées à l’exercice en lui-même : de ce fait, la suppression d’e-mails entraîne également une consommation d’énergie. Une problématique soulevée par Frédéric Bordage, père fondateur du collectif GreenIT, contacté par ETX Studio : « En supprimant vos emails, vous utilisez votre ordinateur portable, la communauté, les serveurs, et bien d’autres. Ce qui est finalement plus cher, d’un point de vue environnemental, que de les stocker. La vraie réponse est avant tout d’en expédier moins.

About aboukam

Webmaster (concepteur-administrateur) de site web avec WordPress seulement, je ne néglige pas Joomla et Drupal. Je fais aussi du référencement naturel (SEO) fondamental à la réussite d’un projet web. Je me sers également beaucoup des réseaux sociaux pour développer l’audience d’un site web. Ici à Abidjan Côte d'Ivoire (Afrique):).

Check Also

Vous pouvez désormais aimer les tweets en les appuyant deux fois

Vous pouvez désormais aimer les tweets en les appuyant deux fois

Vous pouvez désormais sur Twitter aimer les tweets en les appuyant deux fois. Une nouvelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *