La fin des 8 chiffres et passage définitif à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile Côte d'Ivoire
La fin des 8 chiffres et passage définitif à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile Côte d'Ivoire

La fin des 8 chiffres et passage définitif à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile Côte d’Ivoire

Le passage de 8 à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile en Côte d’Ivoire, un autre pari réussi Bilé Diéméléou, Dg de l’ARTCI. Selon lui «Tout fonctionne correctement à partir de ce 31 mars à 23h59 la fin de processus.

Ainsi la fin des 8 chiffres et passage définitif à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile Côte d’Ivoire.

Un pari réussi pour Bilé Diéméléou, Dg de l’ARTCI

Monsieur le Directeur Général, il y a deux mois, la Côte d’Ivoire a procédé au basculement des numéros téléphoniques fixes et mobiles du format à 8 chiffres à celui de 10 chiffres. Quel bilan faites-vous de cette opération ?

L’opération a donné des résultats bien meilleurs que ceux prévus. Les impacts annoncés sur le réseau ont été vraiment maitrisés par les opérateurs.

Les travaux techniques préparatoires avaient démarré quelques jours avant. Et déjà à 00h du 31 janvier, une grande frange du parc de numéros avait déjà basculé vers les 10 chiffres. Les services de base pour l’ensemble des opérateurs, notamment les communications vocales, les sms, l’internet et même l’international ont été rétablis le matin du 31 janvier avant 5h. Les autres services tels que le mobile money se sont rétablis pour certains opérateurs dans la même matinée et pour d’autres dans l’après-midi aux environs de 13h, conformément aux prévisions.

Avez-vous constaté des perturbations majeures allant jusqu’à des interruptions de services ?

Non, Il n’y a vraiment pas eu d’interruption de service. Cette grande opération technique qui, il faut le rappeler, concernait près de 39 millions de numéros, a été transparente pour l’usager. C’est l’occasion, de féliciter particulièrement les opérateurs qui ont démontré leur savoir-faire par la maitrise de leurs infrastructures. L’opération a été entièrement pensée et mise en œuvre par des Ivoiriens. Ce qui fait de la Côte d’Ivoire, un modèle et une référence dans le secteur des télécommunications en la matière en Afrique.

Votre protocole de basculement a prévu la cohabitation entre la numérotation à 8 chiffres et celle à 10 chiffres pendant une période qui prend ce 31 mars. Pouvez-vous donner l’assurance aux usagers que le basculement est totalement effectif et que tout fonctionne bien ?

Je réponds par l’affirmatif. Tout est prêt depuis le 31 janvier. Mais il était important pour nous d’accompagner les usagers. C’est ce qui explique cette mesure de cohabitation de l’ancienne numérotation et la nouvelle sur la période dont vous parliez tantôt. Je le conforme tout fonctionne correctement et à partir d’aujourd’hui 31 mars à 23h59, ce sera la fin des numéros à 8 chiffres. Les services des numéros mobiles et fixes à 8 chiffres seront interrompus.

C’est pour nous l’occasion de rappeler aux populations que pour joindre un numéro mobile, il faudra ajouter : « 07 » devant les anciens numéros d’ORANGE ; « 05 » devant les anciens numéros de MTN

« 01 » devant les anciens numéros de MOOV ;

Pour les numéros fixes, il faudra ajouter : « 27 » devant les anciens numéros d’ORANGE ; « 25 » devant les anciens numéros de MTN et « 21 » devant les anciens numéros de MOOV.

Monsieur le Directeur Général, l’un des points clés du basculement a consisté en la mise à jour des répertoires téléphoniques des usagers. Comment avez-vous géré ce pan de l’opération ?

Il faut distinguer le processus de basculement qui est opération technique et qui est la mission confiée au Régulateur de l’utilisation des applications qui est une mesure d’accompagnement. En effet, l’ARTCI a mis à la disposition des usagers, une application gratuite dénommée « PNN-ARTCI » qui permettait la conversion des répertoires téléphoniques. L’aspect « Gratuit » était important pour nous car, le coût ne devrait pas être un frein dans ce processus. L’ARTCI est partie prenante également dans l’application 8 à10, qui d’ailleurs porte son logo.

Il y a eu également des initiatives privées ?

Oui, plusieurs initiatives, en marge de la nôtre ont également vu le jour. Les opérateurs et d’autres développeurs d’application ont proposé aux consommateurs des solutions de conversion de répertoire.

Nous avons, à ce niveau, joué un rôle d’encadrement et d’encouragement. En tant qu’autorité de protection de données à caractère personnel, nous avons rappelé à ces développeurs que les données des ivoiriens devaient absolument être protégées conformément aux textes en vigueur.

A propos, je voudrais apporter mon soutien à tous ces jeunes développeurs, toutes ces startups, qui dès l’annonce de ce projet, n’ont pas voulu rester en marge en accompagnant bénévolement les ivoiriens.

Monsieur le Directeur Général, certains usagers ont rencontré quelques problèmes dans l’utilisation de votre application de conversion de répertoire téléphonique. Que s’est-il passé ?

Notre application PNN-ARTCI fonctionne très bien. Des usagers l’ont utilisé sans problème sur IOS (système d’exploitation des équipements de Apple) en suivant les instructions d’installation.

Les dysfonctionnements rencontrés n’étaient pas seulement au niveau de l’application de l’ARTCI, mais pratiquement toutes les autres applications. Cela était dû à la complexité du système d’exploitation Android (Samsung, Huawei, Inifinx, etc). Nous avons réagi promptement en mettant place une équipe d’assistance pour aider les usagers à restaurer leur répertoire. Et, les choses sont rentrées dans l’ordre très rapidement.

LIRE LA SUITE DE L’INTERVIEW : La fin des 8 chiffres et passage définitif à 10 chiffres des numéros de téléphone et mobile Côte d’Ivoire 2 /2

Source: Lacommerciale.blogspot.com Propos recueillis par David Ya

About aboukam

Webmaster (concepteur-administrateur) de site web avec WordPress seulement, je ne néglige pas Joomla et Drupal. Je fais aussi du référencement naturel (SEO) fondamental à la réussite d’un projet web. Je me sers également beaucoup des réseaux sociaux pour développer l’audience d’un site web. Ici à Abidjan Côte d'Ivoire (Afrique):).

Check Also

La Homebox de MTN le haut débit de l'internet abordable pour les ménages en Côte d'Ivoire

La Homebox de MTN: le haut débit de l’internet abordable pour les ménages en Côte d’Ivoire

MTN Côte d’Ivoire a procédé à la présentation de « la HOMEBOX ». Une solution …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :