Une Appli pour aider à démocratiser l’accès à l’information à l’ONU

sanctions-app-Appli-onuComme vous le savez certainement l’ONU est  l’une des plus grande institution de ce monde, donc gère pas mal d’information. Mais l’un des problèmes c’est il n’y a pas de base de données globale à l’ONU.

 

Par exemple selon Karim Lebhour correspondant de RFI à New York  les sanctions de l’ONU ( Embargo sur certains produits, Interdiction de voyager ou de gel de compte bancaire) qui visent des pays comme pour la plus pare en Afrique et en Asie ; parfois ce sont des individus ou des groupes armés. Et depuis vingt ans, ces sanctions s’accumulent, se croisent, se répètent, formant ainsi un handicap démocratique

 

Alors une application mobile gratuit pour smartphones et autres tablettes a été présentée lors de la dernière mission suisse auprès des Nations Unies à New York. Baptisée « Sanctions App »,

 

Elle doit permettre aux négociateurs aux diplomates et même aux pays Africains de naviguer dans les sanctions onusiennes à des détails près qui sont souvent un vrai casse-tête

 

Cette application permet donc une démocratisation de l’information, elle permet un meilleur accès à l’information pour tout le monde, y compris pour des petits pays qui n’ont pas les moyens d’avoir, par exemple, des experts sur tous les sujets traités à l’ONU

 

L’application  Sanctions App est téléchargeable sur  Google Play  Android App ICI

 

Article adapté,

Source: RFI.fr -rubrique nouvelles technologies

About aboukam

Webmaster (concepteur-administrateur) de site web avec WordPress seulement, je ne néglige pas Joomla et Drupal. Je fais aussi du référencement naturel (SEO) fondamental à la réussite d’un projet web. Je me sers également beaucoup des réseaux sociaux pour développer l’audience d’un site web. Ici à Abidjan Côte d'Ivoire (Afrique):).

Check Also

Chiffres sur les prévisions de la télévision payante en Afrique

Chiffres sur les prévisions de la télévision payante en Afrique

Selon les estimations de la plateforme Digital TV Research, l’Afrique aura 18 millions d’abonnés à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.