Une Fintech allemande révolutionne le marché de la finance
Une Fintech allemande révolutionne le marché de la finance

Une Fintech allemande révolutionne le marché de la finance

C’est une petite révolution digitale qui nous vient tout droit de Munich. Une FinTech vient doucement disrupter le marché de la finance en Allemagne en proposant une application intelligente qui améliore la santé financière des utilisateurs.

Installée à Munich, la Fintech ZuperGmbH a lancé son application de coaching financier pour les appareils Android et iOS en janvier 2017, et elle a rapidement étendu son nombre d’utilisateurs en Allemagne et en Autriche. D’ailleurs, la startup a gagné récemment le prix Startup of the Year 2019 par Startup Grind.

Une IA intégrée au service du coaching financier

L’application intègre une IA qui aide les utilisateurs à mieux gérer leur argent et à améliorer leur santé financière. Zuper utilise ainsi la data, les sciences comportementales et la gamification pour attribuer un score aux utilisateurs afin d’obtenir une évaluation générale de leur situation financière.

Selon Mathide Lavoie, responsable du site de test de produit reviewbox.fr,

cette application “ ressemble beaucoup aux services d’une App de remise en forme. C’est une application qui peut faire beaucoup de biens aux dépensiers ou aux personnes soucieuses de maîtriser leurs finances. Elle peut par ailleurs accompagner les personnes qui souhaitent réaliser des épargnes ou construire de nouveaux projets. C’est simple, très ludique et efficace, ce qui change beaucoup des applications ennuyeuses et souvent frustrantes des banques classiques”.

Sur la base de cette analyse,  l’application financière élabore ensuite une évaluation et un plan qui aide les utilisateurs, étape par étape, à améliorer leur santé financière. Par exemple, si les utilisateurs paient des frais élevés pour leurs découverts, ils vont recevoir des recommandations sur la manière de les éviter à l’avenir. L’application note même les dépenses irrégulières et les dettes qui peuvent impacter la vie quotidienne des utilisateurs.

Acquisition de Verify-U – Un milestone important

La société allemande a finalisé en début d’année l’acquisition du service d’identité Verify-U AG, ce qui lui ouvre la voie vers de nouvelles prouesses technologiques en matière de sécurité.

Selon le management de Zuper, “ la FinTech entre dans une nouvelle ère avec Verify-U. De nos jours, la vérification de l’identité est essentielle pour toutes les entreprises qui fondent leurs relations clients sur la confiance.” Et d’ajouter : « cette acquisition renforce également la force de Zuper en tant que premier coach financier de l’Allemagne. »

Fondée en 2004, Verify-U fait office de figure de proue en matière de vérification de l’identité.  Avec plus de 3 millions clients, l’entreprise fournit une vérification vidéo certifiée pour les services financiers ainsi qu’une vérification de l’identité et de l’âge.

Selon la management de Zuper, la FinTech va continuer de  soutenir l’organisation Verify-U tout en préservant son siège à Mainz-Kastel. D’ailleurs, le stockage et la maintenance de tous les systèmes Verify-U continueront également en Allemagne, conformément à la loi fédérale sur la protection des données et à la directive de l’UE sur la protection des données.

PSD2, une nouvelle directive qui vient compliquer le marché de la FinTech en Europe

Avec l’entrée en vigueur en septembre 2019 de la directive PSD2 (Payment Services Directive 2 ou Directive sur les Services de Paiements), le marché risque de se compliquer davantage pour les FinTech. À la base, tous les acteurs du marché étaient enthousiasmés par cette directive qui souhaitait instaurer un cadre juridique pour les paiements : des transactions plus simples, plus sécurisés et plus efficaces au sein de l’Europe. Cela étant dit, depuis son entrée en vigueur, beaucoup de FinTech ont commencé à éprouver des difficultés à proposer des services de qualité.

En effet, à l’origine, l’ensemble de la directive visait à aider les FinTech à se connecter plus facilement aux banques et à obtenir les données de leurs comptes. Cependant, avec les récents changements et l’application de plus d’authentifications (authentification à 2 facteurs), l’UX se complique pour l’utilisateur qui décroche au bout de quelques tentatives d’authentification. Pire, pour connecter son compte bancaire à une App FinTech, il était facile pour cette dernière de télécharger automatiquement les transactions de ses clients et les utiliser pour la budgétisation, le classement automatique et les notifications en rapport avec leurs dépenses quotidiennes.

Dorénavant, et avec le 2FA, certains utilisateurs doivent maintenant autoriser chaque connexion. Les professionnels du secteur commencent à tirer la sonnette d’alarme, “nous ne pouvons donc proposer de mises à jour automatiques pour nos clients, pire beaucoup de nos fonctionnalités perdent leur valeur”, explique un expert.

JJ Arthur

Crédit photo : Zuper

About Teamabkm

Check Also

Accélérer la numérisation de l’Afrique sera au cœur d'Africa Web Festival 2019

Accélérer la numérisation de l’Afrique sera au cœur d’Africa Web Festival 2019

L’Accélérer la numérisation de l’Afrique sera au cœur de la 6e édition d’Africa Web Festival …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :