Vers la réglementation et la sécurité des consommateurs sur les marchés digitaux en Côte d'Ivoire
Vers la réglementation et la sécurité des consommateurs sur les marchés digitaux en Côte d'Ivoire

Vers la réglementation et la sécurité des consommateurs sur les marchés digitaux en Côte d’Ivoire

Vers la réglementation et la sécurité des consommateurs sur les marchés digitaux en Côte d’Ivoire. C’est la problématique abordée par le ministère du Commerce de l’artisanat et de la promotion des PME lors de la journée mondiale des droits des consommateurs ce 14 mars 2018 à Abidjan.

Parce que la transformation numérique concerne tous les secteurs d’activité et il se trouve que l’internet est un excellent outil pour commercer. Ainsi nous assistons au développement du commerce électronique ou encore e-commerce. Et la problématique dans ce secteur reste la réglementation.

Lire aussi:  Top 10 des sites  e-commerces en Côte d’Ivoire pour faire des bonnes affaires 

Rendre les marchés digitaux plus justes pour les consommateurs

Notre pays la Côte d’Ivoire n’est pas resté en marge de cette journée mondiale des droits des consommateurs. En effet, la thématique abordée par le ministère du commerce et les associations des consommateurs était orientée sur la problématique du numérique.

Objectif pour le gouvernement ivoirien à travers le ministère du commerce c’est comment rendre les marchés digitaux plus justes pour les consommateurs en Côte d’Ivoire?

La Côte d’Ivoire entre le commerce traditionnel et le e-commerce

Vers la réglementation et la sécurité des consommateurs sur les marchés digitaux en Côte d'Ivoire
Vers la réglementation et la sécurité des consommateurs sur les marchés digitaux en Côte d’Ivoire

Pour le ministre Souleymane Diarrasouba, les deux dernières décennies ont été fortement marquées par le développement des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

Aujourd’hui, le numérique a considérablement bouleversé les habitudes des consommateurs partout dans le monde, et en Côte d’Ivoire en particulier, créant de nombreux nouveaux avantages, y compris une meilleure communication, l’accès à l’information et un plus grand choix en termes de biens et services.

Le secteur du e-commerce un potentiel énorme

Selon les chiffres, 50% de la population mondiale est en ligne aujourd’hui, alors que 1% de la population l’était en 1995, et toutes les prévisions indiquent que ce nombre continuera à augmenter affirme le ministre du commerce.

Dans un tel environnement en perpétuelle évolution, le e-commerce ou le commerce électronique ou encore la vente en ligne demeure un défi important pour les organisations de protection des consommateurs et pour le gouvernement.

Lire aussi: les tendances influence marketing digital en Afrique, marques et influenceurs.

Les défis du e-commerce en Côte d’Ivoire?

Malgré ses avantages, il existe encore un éventail de préoccupations notamment la protection des informations et des données en ligne, ainsi qu’à la confiance dans les transactions électroniques.
Autrement dit :

  • Que deviennent les données que les consommateurs partagent en ligne ? Ces données sont-elles suffisamment protégées ?
  • Les produits mis en vente en ligne sont-ils conformes aux normes en vigueur ?
  • les paiements effectués en ligne sont-ils sécurisés?
  • les modalités de réclamation existent-elles ? Sont-elles clairement formulées et connues du consommateur avant la conclusion de l’achat ?
  • Ces risques auxquels nous consommateurs, sommes exposés, appellent que nous réfléchissons à des stratégies visant à créer des marchés digitaux sécurisés.

Lire aussi: Le salon Cartes Afrique 2018, CAP SUR LE ZERO CASH !

Voilà pourquoi le thème retenu, cette année, à savoir : « comment rendre les marchés digitaux plus justes pour les consommateurs en Côte d’Ivoire? » s’inscrit parfaitement dans la recherche de solutions aux différentes préoccupations que nous venons d’énumérer dans le secteur.

La protection des données du consommateur?

La protection des données du consommateur? Il s’agit d’un sujet important mettant en relation le développement numérique et la protection du consommateur dans un contexte mondial devenu cyberespace, c’est-à-dire un monde sans frontière.

Sur toutes ces préoccupations, le gouvernement ivoirien n’est pas resté inactif. Son excellence Monsieur Alassane OUATTARA, s’est résolument engagé pour la protection des consommateurs à travers les lois n°2013-546 du 30 juillet 2013 relatives aux transactions électroniques et n°2016-412 du 15 juin 2016 relative à la consommation.

Pour le ministre Souleymane Diarrassouba, le ministère s’emploie à la mise en place effective du Conseil National de la Consommation. Un organe consultatif dont la mission est de permettre la confrontation et la concertation entre les représentants des intérêts collectifs des consommateurs, des organisations professionnelles, des services publics et pouvoirs publics sur tous les problèmes liés à la consommation, y compris celle relevant du commerce électronique.

About aboukam

Webmaster (concepteur-administrateur) de site web avec WordPress seulement, je ne néglige pas Joomla et Drupal. Je fais aussi du référencement naturel (SEO) fondamental à la réussite d’un projet web. Je me sers également beaucoup des réseaux sociaux pour développer l’audience d’un site web. Ici à Abidjan Côte d'Ivoire (Afrique):).

Check Also

Unboxing vidéo déballage du Camon 12 de Tecno Mobile

Unboxing : vidéo déballage du Camon 12 de Tecno Mobile

Vidéo déballage du nouveau Camon 12 de la marque TECNO Mobile, une amélioration majeur Camon …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :