top10
Abidjan une autre capitale africaine des Geeks

Abidjan une autre capitale africaine des Geeks

Chronique digitale spéciale Côte d’Ivoire ; ce billet est le premier d’une série dédiée à l’écosystème tic ivoirien. Dans le 1er numéro du magazine hebdomadaire Jeune Afrique de l’année 2015. Abidjan est désormais tagué comme l’une des capitales africaines des Geeks.

Cela à cause du dynamisme de l’écosystème des technologies ces trois dernières années dans le pays. Comme quoi après la longue crise le pays rattrape très rapidement son retard dans le secteur des TICs.

Il faut dire que cette dynamique est catalysée par ceux qu’on appel ici au pays les acteurs et les passionnés des nouvelles technologies TIC, au nombre desquels les Geeks.

L’occasion pour nous de porter un regard sur ce qui se fait de mieux et qui caractérise cette dynamisme du secteur des tics qui a vraiment de l’avenir dans nos pays Africain. D’une part nous avons de nombreuses initiatives prisent par la jeunesse dans ce secteur et d’autre part la multiplication des rencontres et des événements exclusivement dédiés aux nouvelles technologies dans le pays et particulièrement ici à Abidjan la capitale économique. D’où le nom Abidjan2.0.

Pourquoi ? La réponse est simple, parce que les ivoiriens ont aussi compris que le secteur des nouvelles technologies et du télécom sont les secteurs les plus rentables en matière d’entrepreneuriat et de création d’emploi.

Les initiatives de la jeunesse dans le secteur

-En ce qui concerne les initiatives il y en a plusieurs qui contribuent à booster d’avantage le dynamisme de l‘écosystème de TICs ici au « pays des éléphants » ici nous allons citer quelque un. Commençons d’abord par le Barcamp Abidjan l’un des tout premiers, de ces grandes rencontres annuelles des acteurs et des passionnés des nouvelles technologies ici à Abidjan. Le barcamp qui est une sorte de non-conférence sous forme d’atelier participatif ou le contenu est fourni par les participants eux-mêmes. Initié par (akendewa) une ONG qui se présente comme le tout premier Tech-hub, créer pour émulé l’industrie du tic dans le pays.

-Ensuite nous avons le #connectic Abidjan (le café des entrepreneurs) c’est une sorte d’afterwork pour entrepreneurs et technophiles d’Abidjan, organisé tous les derniers jeudis du mois. Une initiative importée des pays comme le Sénégal et le Kenya par le célèbre technophile Ivoirien Bacely Yorobi.

-À coté nous avons les Matinées Kacou Anazè du même ONG akendewa une autre rencontre des Tech-entrepreneur les acteurs et les passionnés des tics. En plus des rencontres d’initiation d’échange pour la prise en main d’un blog pour les nouveaux blogueurs. Sans oublier bien sur « les rencontres Alloco Blogueur ».

-L’autre initiative à saluer c’est aussi le Best (une sorte d’université d’été du web) organisé chaque année dans une des localités du pays initié par l’agence Evoir du célèbre blogueur-journaliste Israël Yoroba.  Nous pouvons citer aussi les startups weekend d’Abidjan, un concours d’innovation, les GDG (Google développeurs group) qui encouragent le développement d’application dans le pays et la vulgarisation des technologies Google. Pour l’info Abidjan a aussi sont Fashion Geek, une soirée de fashion entre le Geek. Nous avons aussi les communautés des logiciels libres comme le Jerry Clan, et les petites communautés utilisateurs des CMS comme Joomla, WordPress, et Drupal.

Concernant les initiatives personnelles

-Au pays il ya aussi les Tech-entrepreneurs qui ne manquent pas de créativité pour trouver des solutions à nos problèmes dits locaux. Comme ils le disent eux même « chaque problème d’un Africain est une idée de projet ».
À l’image de « Môh Ni Bah » (« félicitations pour le bébé »), de Jean-Delmas Ehui une application dédiée à la déclaration des naissances. Il est aussi à l’origine d’un autre projet, Lor bouor une solution tic qui va régler un problème majeur dans le secteur de l’agriculture.

-Ensuite on a les développeurs comme Régis Bamba, à l’origine de plusieurs applications, dont « TaxiTracker« , une application mobile qui permet d’améliorer la sécurité dans une grande ville comme Abidjan à travers la géolocalisation par GPS. On a aussi l’application mobile qui fait parler de lui GOUMINGOUMIN. Parmi ces développeurs talentueux, il faut aussi mentionner le non d’Ismaël Toe vainqueur du GDG 2013. Il faut saluer aussi celui qu’on appelle ici Thierry N’douffou le Steve Jobs ivoirien à l’origine de la première tablette éducative,« Qelasy«  ivoirien.

-Pour finir, ajoutons qu’il ya pas mal de jeunes ivoiriens se sont lancés dans entrepreneuriat TIC ces trois dernière années. Bon je m’arrête ici,  la suite sera consacré aux vrais acteurs du web et des grands événements TIC qui se distinguent et qui influence la vulgarisation des TIC dans le pays.

Comments

comments

A propos de aboukam

Webmaster (concepteur-administrateur) de site web avec WordPress seulement, je ne néglige pas Joomla et Drupal. Je fais aussi du référencement naturel (SEO) fondamental à la réussite d’un projet web. Je me sers également beaucoup des réseaux sociaux pour développer l’audience d’un site web. Ici à Abidjan Côte d'Ivoire (Afrique):).
Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :