mystic-soirée-blogueuses-ivoirienne-abidjan
mystic-soirée-blogueuses-ivoirienne-abidjan

A la rencontre des blogueuses de Côte d’Ivoire

mystic-soirée-blogueuses-ivoirienne-abidjan
mystic-soirée-blogueuses-ivoirienne-abidjan

C’est en début décembre 2014, la communauté des blogueuses ivoirienne connue sous le nom Mys’TIC a organisé une rencontre entre blogueuses baptisées « soirée des blogueuses » à Cocody-angré  Aréel Group ici à Abidjan.

J’étais l’un des rares blogueurs venus jeter un coup d’oeil à cette soirée, l’occasion pour moi ici dans ce billet de faire un petit tour d’horizon de ce que c’est que la blogosphère féminine en Côte d’Ivoire. C’est-à-dire les pionnières de cette blogosphère féminine aux stars montantes d’aujourd’hui.

Mais avant c’est quoi Mys’TIC ?

Mys’TIC, en faite c’est une communauté de jeunes filles passionnées des Tics (nouvelles technologies) ici à Abidjan.
L’objectif principal de cette communauté c’est vulgariser, encourager sensibiliser l’utilisation des tics au sein de la gent féminine et de la jeunesse. Cela a fin de réduire la fracture numérique entre les hommes et les femmes. Comme elles le disent bien démystifié les Tics pour les filles.

communauté-mystic-amazoone-web-Côtedivoire

Les pionnières de cette blogosphère féminine

Elles ce sont les touts premières blogueuses du pays au nombre de quartes à cette soirée. Elles étaient là pour soutenir cette initiative et faire un retour d’expérience aux autres blogueuses et futures blogueuses ivoiriennes. Car elles font partie de ces blogueuses ivoiriennes les plus talentueuses de la blogosphère ivoirienne.

– Commençons par Édith Brou, une blogueuse très influente ici au pays qui fait de la vieille techno sur son blog. Pour elle le secret du blogging réside dans l’écriture et le partage, pour cela elle conseille plutôt les blogueuses à écrire, écrire et écrire, en plus d’être très persévérant. Selon elle il faut lire beaucoup surtout sur internet, il faut aussi se cultiver, être généreuse avec les autres en communauté, en partageant leurs articles.

De préférence elle a aussi suggéré les blogueuses à écrire sur des thématiques ou les domaines qui les passionnent. Selon elle par exemple il n’existe pas beaucoup de blogueuse culinaire en Côte d’Ivoire et de culture. Ce sont des niches à exploiter pour les blogueuses. Selon elle on peut bien vivre de son blog, mais tout est une question stratégie à la base.

– Ensuite Nnenna Nkwanama, elle se définit comme une blogueuse libre à part entière avec un franc-parler, dont les écries sont orientés sur les thématiques de la diplomatie mondiale et des relations internationales. Pour elle votre blog doit être une image de vous que vous partagez au reste du monde. Elle a insisté beaucoup sur la lecture pour mieux s’exprimer à l’écrit.

– L’autre blogueuse à côté c’est Yeni Djidji, elle c’est la meilleure blogueuse du pays au blogawards 2011. Elle se dit beaucoup inspirer par des blogueuses nigérianes qu’elle prenait plaisir de lire sur internet. Voilà pourquoi elle a décidé plus tard de créer son 1er blog en 2008, avec pour objectif de publier ces textes littéraires, qu’elle avait déjà écrits. Mais pour des raisons de droit d’auteur elle renonce à cela et décide d’écrire sur tout ce qui l’entour son quotidien et des nouvelles. Ce qui fait d’elle une blogueuse généraliste. Pour elle travailler et bloguer n’est pas du tout pas facile, car bloguer prend beaucoup de temps.

– J’ai aussi aperçu une autre blogueuse, Mariame Diaby fondatrice de la communauté Napi de Babi de la même catégorie, sans oublier aussi Juslaine Atta l’autre célèbre Journaliste-blogueuse du pays qui n’était pas présent cette soirée.

Les stars montantes de cette communauté Mystic

les Amazones du web -Image d'archive
les Amazones du web -Image d’archive

Elles ce sont les initiatrices et organisatrices de cette rencontre touts des blogueuses et passionnée de TIC. Et elles ont bien envie réussir comme les hommes dans ce domaine des TICs et du blogging.

-Commençons avec Aimée Letitia Koumassi, une blogueuse passionnée de cuisine qui nous explique que depuis tout petit elle adore manger donc aime bien la cuisine. Pour cela elle a créé un blog exclusivement dédié à la cuisine ivoirienne, ou elle partage ces recettes culinaires.

– En suite on a  Onorine Kadio, informaticienne de formation, elle c’est l’une des cofondatrices de cette communauté Mys’TIC, auteur du blog femmesentrepreneurs qui communique beaucoup sur l’entrepreneuriat des femmes dans le secteur de TIC.

– Nous avons aussi l’autre blogueuse stars Fantastyck (le blog de Fanta), passionné de mode et de tics. Pour cela elle crée un blog exclusivement dédié à ses deux passions. Ce qui a connu du succès, car son blog a été nominé dans un top10 des blogs de mode africain.

– L’autre star du moment c’est Maryana Lym aussi informaticienne de formation, c’est l’une des étoiles montantes de cette communauté Mys’TIC en plus d’être blogueuse, elle est aussi l’un des rares développeurs d’application mobile. Elle est l’auteur de la fameuse application mobile de dont de sang qui à remporter le 1er prix du concours MTN Appli Day, initier par l’opérateur télécom MTN-CI pour encourager les développeurs ici au pays.

– Bref, elles sont nombreuse les stars et les étoiles montantes du blogging féminin ivoirien notamment Lydie Mireille Kouadio et Andrée Seye …etc. tous exerçant dans les secteurs des TIC et sans oublier les autres blogueuses talentueuses ivoiriennes comme Babeth et Mariette qui font honneur à notre pays sur de la plateforme de blog mondoblog. Il y avait aussi pas mal de blogueuses, des blogueuses en herbe, des microblogueuses et des futures blogueuses présentes à cette rencontre entre blogueuses.

Une blogosphère féminine qui influence déjà la sous-région

Selon le blog Mys’TIC, « cette communauté forte de son succès à donc décidé d’étendre ces actions hors des frontières du pays. C’est dans cette optique que des communautés Mys’TIC sont nées au Burkina Faso en avril 2014 et Mys’TIC Togo en novembre 2014.

En fin, au regard de toutes ces initiatives prises par la jeunesse à travers les événements et rencontres dédiées aux nouvelles technologies. Toute porte à croire que notre pays la Côte d’Ivoire rattrape très rapidement son retard dans ce secteur des Tics.

Et mieux encore la dynamique communauté technophile féminine entend jouer sa partition, comme vous l’avez constaté dans ce billet. Akwaba dans l’écosystème de la websphère féminin!

About aboukam

Webmaster (concepteur-administrateur) de site web avec WordPress seulement, je ne néglige pas Joomla et Drupal. Je fais aussi du référencement naturel (SEO) fondamental à la réussite d’un projet web. Je me sers également beaucoup des réseaux sociaux pour développer l’audience d’un site web. Ici à Abidjan Côte d'Ivoire (Afrique):).

Check Also

5 bonnes raisons de souscrire au service Internet Banking de UBA

5 bonnes raisons de souscrire au service Internet Banking de UBA

Parlant de transformation digitale des banque, voici 5 bonnes raisons de souscrire au service Internet …

%d blogueurs aiment cette page :