10 recommandations pour un bon usage des réseaux sociaux

reseaux-sociau-recommendation-conseilDans ce billet pour ceux que ça intéresse je voudrai partager avec vous « mes 10 meilleures recommandations pour un bon usage des réseaux sociaux« .

Pourquoi ? Parce qu’à la lumière des possibilités offertes par les réseaux sociaux. Il paraît important pour les entreprises, les organismes, les personnes et/ou personnalité de garder en tête quelques recommandations simples pour en tirer parti.

1. Déterminer une stratégie pour sa présence sur le réseau social considéré (« Pour quoi faire ? », « Quel est le bénéfice escompté ? ») et s’assurer que l’image véhiculée est en phase avec cette stratégie.

2. Préalablement, avant toute inscription à un réseau social, lire (même en diagonal) la charte 8 d’utilisation, la propriété des données ou contenus publiées (textes, photos, vidéos) et les éventuelles cessions à des tiers, etc. Paramétrer son profil pour décider quelles informations sur la personne ou l’entreprise on souhaite afficher, par exemple son adresse qui peut être aussi celle du siège social (auprès de ses amis, des autres utilisateurs du réseau social). Les paramétrages d’un compte (sur Facebook ou sur tout autre outil) sont importants à examiner, selon les objectifs poursuivis.

3. Sélectionner ses amis et importer des contacts via ses messageries (Gmail, Yahoo mail et Hotmail etc) ou ses bases de données de clients.

4. Créer des groupes sélectifs dans différentes sphères : travail, communauté famille, amis… Et segmenter son activité.

5. Renseigner son profil (cursus qui permet de retrouver d’anciens collègues pour une TPE ou petite PME, mais aussi d’être chassé par des entreprises, données clés de l’entreprise, liens vers ses sites/blogs ou autres réseaux sociaux).

6. Réciproquement, faire des liens depuis son site/blog vers ses réseaux sociaux.

7. Veiller aux informations communiquées, en particulier celles relatives à la vie privée ou qui véhiculent l’image de l’organisation.

8. Créer plusieurs profils si nécessaire pour séparer le cas échéant son identité professionnelle de son identité privée (en particulier pour les petites structures de type TPE qui ouvrent des comptes sur les réseaux sociaux).

9. Mettre à jour son statut (nature et fréquence de l’information) en fonction de la stratégie poursuivie.

10. Participer à des groupes de discussion selon ses intérêts et ses objectifs. Dans tous les cas, il convient de garder à l’esprit que les traces laissées sur Internet et en particulier sur les réseaux sociaux sont accessibles très longtemps via les moteurs de recherche, mais aussi grâce aux outils qui sont développés.

Et en fin malgré le principe du « droit à l’oubli ».Ainsi, The Internet Archive , avec la machine de wayback (ou du retour arrière), permet de consulter via une URL et une date passée l’état d’un site à un moment donné. Cette réflexion quant à la recherche et l’exploitation des traces passées est à intégrer notamment pour les jeunes générations dans leur usage des réseaux sociaux, car ce qui sera publié les suivra pendant de longues années pour le meilleur comme pour le pire.

Comme le dira l’autre les réseaux sociaux c’est comme un couteau à double tranchant, car c’est un nouveau monde qui n’a pas forcement des utilisateurs nouveaux.

Source :Extrait  Ebook : Ch 2 À quoi sert un réseau social ? de Christine Balagué & David Fayon

About aboukam

Webmaster (concepteur-administrateur) de site web avec WordPress seulement, je ne néglige pas Joomla et Drupal. Je fais aussi du référencement naturel (SEO) fondamental à la réussite d’un projet web. Je me sers également beaucoup des réseaux sociaux pour développer l’audience d’un site web. Ici à Abidjan Côte d'Ivoire (Afrique):).

Check Also

Pourquoi utiliser un VPN lorsque vous voyagez en Chine

Internet : pourquoi utiliser un VPN lorsque vous voyagez en Chine ?

Internet, pourquoi utiliser un VPN lorsque vous voyagez en Chine ? Vous avez décidé de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :